Jeudi 06 janvier 2011 par Franck Delage

Donnez-leur vos déchets, ils les changent en euros

Les Récup acteurs fêtent leur tout premier anniversaire et un franc succès dans la valorisation.

 

Le directeur de la recyclerie-ressourcerie, Bertrand Gazel (au centre), accompagné des deux employés, Caroline Lamotte et Marc Barrouillet. Photo F. D.

«Par rapport aux objectifs, on est un peu au-dessus. On ne pensait pas arriver à un tel chiffre d'affaires. Il augmente de 9 % tous les mois depuis l'ouverture il y a un an. On commence à avoir une clientèle qui vient, qui revient, grâce au bouche-à-oreille. » Tout va donc pour le mieux sur les hauteurs de la zone d'activités de Sarlat-Carsac. Bertrand Gazel, le directeur de la recyclerie-ressourcerie les Récup acteurs affiche clairement son optimiste.

Il faut dire qu'il est à la base de ce projet, épaulé par une équipe de 15 bénévoles au sein de l'association tutélaire. Le concept est doté de trois volets : environnemental, afin de réduire les déchets ménagers encombrants par le tri, la valorisation et la revente ; social, en participant à la réinsertion professionnelle de personnes en difficultés de parcours ; et économique, en mettant en place une activité économique respectueuse de l'homme et de l'environnement.

Carton plein

La recyclerie fait donc carton plein avec des tonnes de déchets collectés, valorisés et vendus, et la création de trois emplois. « Notre créneau est de remettre sur le marché des objets qui peuvent avoir une autre vie, qui ne servent plus mais qui, pour nous, ne sont pas destinés à la déchetterie. Du moment qu'ils sont en bon état, quel est l'intérêt de les mettre à la poubelle ? »

Ainsi, une moyenne de 300 personnes passe par la recyclerie chaque mois, soit pour amener des objets, souvent sur la route de la déchetterie, soit pour acheter, car le but n'est pas que de soulager les décharges ultimes, mais de proposer des articles à la vente à très bas prix. Par exemple, il se vend en moyenne cinq canapés par mois. Quant à l'électroménager, il ne reste pas bien longtemps en rayon.

Aujourd'hui un peu à l'étroit, l'équipe trie les objets à l'arrivée et en collecte chez les particuliers. Le hangar de 400 m² est plein, ainsi que la nouvelle mezzanine pour le linge et les vêtements. Et à l'extérieur, s'alignent les vélos, mobylettes, portes, fenêtres, tondeuses, etc.

Vers une réorganisation

À la fin du mois, les rayonnages seront totalement revus afin d'être plus pratiques pour l'équipe et les « clients ». Il sera ainsi plus aisé de s'y retrouver dans la profusion de choix de livres, bibelots divers, meubles, etc. Les meubles « relookés » par Caroline Lamotte seront également mieux mis en valeur.

À noter : l'équipe n'accepte pas l'électroménager et l'électronique endommagé faute de main-d'œuvre qualifiée pour les réparer.

Ouverture du mardi au samedi, de 14 heures à 18 h 30.

Tél. 05 53 28 92 71.

 

 


Cress Aquitaine   L'Europe s'engage en aquitaine    Région aquitaine     

Les Récup'acteurs

presse
L'actu des Récup'Acteurs en Périgord Noir
Sarlat. Les Récup’Acteurs veulent se développer
Braderie
les Récup’acteurs tracent leurs sillons pour recycler les objets et créer des emplois
Donnez-leur vos déchets, ils les changent en euros. Article Sud-Ouest 6 janvier 2011
Pendant, la crise, ils créent des emplois. Article "L'Echo de la Dordogne" 23 juin 2010
Les Récup'acteurs sont passés à l'action Sud-Ouest 4 décembre 2009
Réussir le Périgord 30 septembre 2009
La gazette du Sictom 13 septembre 2009
Sud-ouest 6 mars 2009